Alimentation de la poule

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone

La poule est omnivore, même si elle est principalement granivore. Outre les céréales (blé, orge, maïs), elle mange également des herbes, de petits insectes et des vers. On complètera avec des vitamines et des oligo-éléments.

La poule picore.

Son repas s’appelle la becquée.

Sommaire de la page

Les besoins

Afin de rester en bonne santé, la poule doit trouver différents éléments dans son alimentation:

  • des protides (protéines) qui contiennent des acides aminés:
    • essentiels: ils sont importants dans la nourriture car la poule ne peut les fabriquer. Il s’agit de la méthionine, la lysine, la carnitine et de la cystine.
    • non essentiels: la poule peut les fabriquer s’il n’y en a pas dans l’alimentation
  • des glucides (hydrates de carbone ou sucres) qui constituent la source d’énergie. Exemple: l’amidon
  • des lipides (graisses) qui constituent une autre source d’énergie permettant notamment de combattre le froid
  • des minéraux nécessaires en petite quantité: calcium, phosphore, chlorure de sodium, potassium,…
  • des oligo-éléments nécessaires en très faible quantité: fer, iode, cuivre, vitamines,…

La composition des aliments

La composition des aliments doit être adaptée à l’âge et au type de volaille (poussin, poule pondeuse ou poulet de chair). Ces aliments diffèrent principalement par la quantité de protéines ainsi que la présence de calcaire pour les pondeuses. Voyez aussi la page concernant la composition détaillée des aliments.

Pendant les 3 premiers mois de vie, il faut un sérieux apport de protéines afin d’assurer une bonne croissance. Les poulets de chair ont des besoins en protéines supérieurs. Les pondeuses auront besoin de calcium et d’autres minéraux pour garantir une bonne ponte.

A quoi faut-il faire attention lors de l’achat?

  • la composition: surtout le % de protéines: plus de protéines pour les poussins, puis baisse du pourcentage pour les adultes
  • les ingrédients: présence ou absence d’OGM, d’antibiotiques, d’anti-coccidiens,…
  • la présentation: farine ou graines plus ou moins finement broyées

De même qu’une alimentation saine est recherchée pour la famille, une alimentation aussi naturelle que possible pour nos animaux est tout aussi souhaitable. Néanmoins, il faut savoir qu’il est difficile de trouver des aliments sans OGM (les producteurs ne sont pas obligés de mentionner la présence d’OGM dans la nourriture pour animaux) ni médicaments/additifs. Si l’étiquette indique que la nourriture ne peut être donnée dans les 5 jours qui précèdent l’abattage, c’est un signe de la présence d’anti-coccidiens.

La nourriture

Céréales et autres sources de glucides

Environ 70% de la ration sera composée de:

  • blé, maïs, orge, avoine, tournesol noir, sorgho, brisure de riz, … concassé ou écrasé.
  • des féculents: pommes de terre, pâtes alimentaires cuites à l’eau salée, châtaigne cuite, pain

Les graines concassées à bas prix contiennent souvent du blé et du maïs, ce qui ne convient pas trop aux pondeuses. Il vaut mieux choisir un des mélanges les plus complets possible (céréales, blé, riz, …). Le maïs fait grossir et une bonne pondeuse n’est pas grasse.

Il est à noter que les graines de sorgho ont des propriétés antinutritionnelles: les tanins qu’elles renferment inhibent la ponte des poules pondeuses. Dès que l’on dépasse 2% de sorgho dans l’alimentation des poules pondeuses, le taux de ponte journalier chute.

Verdure et légumes

Riches en fibres et oligo-éléments, les aliments suivants peuvent aussi être présenté:

  • herbe fraîche
  • pissenlits
  • orties
  • graines d’ortie en petite quantité
  • chènevis en petite quantité
  • trèfle
  • luzerne
  • des épluchures, excepté celles de pommes de terre
  • des haricots
  • des pois
  • des feuilles de salades
  • des fruits trop mûrs, surtout appréciés en hiver

Des protéines animales

La poule en liberté se régale de limaces, vers de terre et insectes. Si elle n’y a pas accès en suffisance, on peut lui proposer des restes de viande et de poisson.

Pâtées

On peut aussi proposer à la poule des pâtées-maison:

  • farine de maïs et orge, additionnée de son, végétaux, épluchures, reste de viande ou poisson
  • oeufs durs trempés dans du lait, oignons et orties hachées, un peu de poivre

La pâtée humide se distribue 2 fois par jour. Une pâtée sèche peut être laissée dans la mangeoire.

Sources de calcium

Aux poules pondeuses, il est recommandé de donner:

  • des coquilles d’huîtres broyées, afin d’assurer une bonne qualité de coquille. Les coquilles d’huîtres sont dissoutes par les sucs digestifs et fournissent à la pondeuse le calcium indispensable à la formation de la coquille.
  • fromage, lait écrémé, gruyère
  • coquillages, os de seiches écrasés

Le grit

Elle mange également des petits morceaux de graviers, nécessaires à la digestion. En effet, l’absence de dents est une caractéristique des oiseaux.

Les petits cailloux se chargent de la fonction des dents lors du broyage des aliments; ils ne quittent d’ailleurs pas le gésier. Ceci peut se trouver dans le commerce sous l’appelation «grit». Il s’agit le plus souvent de petits morceau de silex, insoluble dans le gésier. Au contraire même, les petits cailloux restent dans le gésier une dizaine de jours où ils aident à broyer les aliments. Il faut compter environ 300 à 500 g de gravier par poule. Si l’alimentation est distribuée sous forme de farine, le grit n’est pas indispensable car il n’y a plus rien à broyer.


18/05/2015   Elevage de la poule 17

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone


17 commentaires à propos de «Alimentation de la poule»

  1. une de mes poules déplume à coups de bec les autre, elle mange mëme les plumes duvet, si qu’elles sonr en paerie déplumées.

    1. Bonjour,
      Ce qui vous décrivez là s’appelle du picage. C’est un problème sérieux auquel il faut essayer de porter remède car le risque de blessures, de reproduction du comportement par les autres poules est réel. La bonne santé de vos poules en dépend.
      N’hésitez pas à nous tenir informé de l’évolution de la situation.

  2. Bonjour,

    Votre site est super et vraiment très pratique lorsque l’on veut faire au mieux pour ses poules !

    Voilà, j’ai actuellement 3 poules d’ornement :
    Une Orpington, une Brahma et une Soie.
    Cela fait 1 mois maintenant qu’elles sont chez moi et je l’ai est eu à 3 mois.
    Elles sont en parfaite santé et sont pleine de vie.
    Elles vivent en complète liberté dans un grand domaine avec bien sûre un poulailler bien sécurisé pour la nuit.

    La question que je me pose est la suivante:
    â quel âge seront-elles considérées comme adultes ? Et sur les conseils de l’éleveur, elles ont à disposition toute la journée un mélange complet de graines finement broyées.
    J’introduit petit à petit quelques restes de nourriture ménagère en tenant bien compte des aliments interdis pour elles.

    Je précise qu’elles ne pondent pas encore.

    Faut-il que je passe maintenant â un aliment pour poules adulte? Mais toujours avec grains concassés .
    Je vérifie tous les jours les fientes pour surveiller si elles n’ont pas de diaharrée….

    Voilà!
    Merci de prendre le temps de me lire.
    Merci d’avance pour votre reponse!

    1. Bonsoir Marie L.,

      Merci pour votre commentaire, Il fait plaisir et m’encourage à poursuivre.

      En ce qui concerne la nourriture, tout dépend du mélange que vous donnez. Si c’est un produit de marque, vous pouvez vous référer aux détails fournis par la marque. C’est souvent entre la 16e et la 18e semaine que les fabricants indiquent un changement de régime.
      Si le mélange est réalisé par un céréalier, il pourra aussi vous guider.

      L’idée est de donner un aliment plus riche en protéines pendant la croissance. Ensuite, la composition change légèrement. Et au moment de l’entrée en ponte, l’aliment du commerce est souvent enrichi en calcium pour obtenir une bonne qualité de coquille. Vous pourrez aussi mettre à disposition séparemment des coquilles d’huîtres broyées qui constituent aussi un bon supplément de calcium.
      La quantité des vitamines ajoutées varie aussi entre la période de croissance et celle à partir de l’entrée en ponte.

      Pour une transition en douceur, vous pouvez préparer des mélanges: plus de nourriture poussin et moins de la pondeuse. Et au bout de quelques jours, moins de nourriture poussin et plus de pondeuse.

      Ne vous inquiétez pas de trop. Elles trouvent sûrement aussi plein de bonnes choses dans le parcours en liberté: petits insectes, limaces, … et autres sources de protéines, vitamines,… Tout ce qu’il faut pour qu’elles soient en bonne santé.

      Reste à savoir quand elles vont entrer en ponte. Pour les petites races, ça peut déjà être vers 5 mois à 5 mois 1/2. Entre 6 et 7 mois pour l’Orpington. Et 8 mois, voire plus, pour la Brahma.

      Bon amusement avec vos petites protégées.
      Et belle fin de soirée à vous

      1. Merci beaucoup pour votre réponse rapide!

        Les infos sont très complètes et je vais bien m’en servir.

        Depuis quelques jours il fait extrêmement chaud et j’ai remarqué qu’elles mangent moins de graines.
        Alors j’ai multilplié les points d’eau sur tout leur terrain et elles sont top car elles continuent de vaquer à leurs occupations mais toujours à l’ombre 😉
        Dernièrement, j’ai vu ma soie avaler un vert de terre quasiment aussi long qu’elle!!
        C’est bien vrai, elles se débrouillent aussi très bien sans moi pour trouver leur nourriture ! 🙂

        Encore merci pour les conseils et bonne continuation au site !

        1. De rien. C’est avec plaisir. Et à l’occasion si vous avez une belle photo ou des nouvelles à partager, n’hésitez pas à repasser par ici.
          Belle soirée

  3. Excellent article qui donne bien d’informations en ce qui concerne l’alimentation des poules. Moi j’eleve les poules pondeuses. Ce qui fait que l’alimentation est un point tres important pour avoir un bon taux de ponte.

  4. Salut, votre site fournit de bonnes informations, mais il serait préférable que celles-ci soient mises sous forme d’articles (avec des références) pour aider à la recherche scientifique.

  5. bonjour , je suis très contente d’avoir ici des renseignements , et pour quelle raison je ne dois pas donner à mes poules les épluchures de pommes de terre , même cuites ? d’avance merci !

  6. Bonjour,

    J’ai deux poules rousses pondeuses qui vivent en totale liberté sous le soleil de martinique. Elles ont un grand terrain, ombragé par endroits toute la journée. Il y a environ 10 jours l’une d’elle a eu un comportement bizarre: prostrée, elle se gonflait et a fini par me donner un oeuf transparent mais formé, sans coquille mais avec une membrane. Puis diarrhée qq jours et tout est rentré dans l’ordre. Au bout de trois jours de maladie elle a subi une attaque (mangouste ou chat sauvage je ne sais pas) et y a laissé qq plumes mais rien de grave pas de blessure ouf mais un gros stress . Je leur ai donné des coquillages broyés en poudre mais depuis toujours pas d’oeuf pour cette dernière. Sa copine se porte bien et continue à me donner un oeuf par jour. Je précise qu’elles sont jeunes car jeles ai eues petites (15jours) et ont aujourd’hui 6 mois. Que faire pour relancer sa ponte ? Faut il les vermifuger? Merci pour votre aide

  7. J’ai de la livèche à profusion et je la cercle de temps à autre…. À conseiller pour mes pondeuses ou non ??? ……….Après un test à petites quantité, elles aiment ça, même plus que le foie de porc…

  8. bonjour!
    juste pour connaitre la composition en nourriture des poules et les vitamines prescrite par les veterinaires.

  9. Bonjour.
    Et merci pour ce site tres agréable .
    J’ai 4 poules marans depuis quelques mois .Elles refusent absolument de manger les granulés contenus dans leur nourriture , es ce normal ? Si non , que puis je faire .
    Merci d’avance pour votre aide .
    Alain ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*