La poule Orpington

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone

Poules et coq Orpington

La poule Orpington est l’une des préférées des éleveurs débutants. Rustique, volumineuse, bonne pondeuse d’hiver, chair fine, ses qualités sont appréciées sur tous les continents.

Sommaire de la page

Histoire

La race a été créée à Orpington, dans le Kent en Angleterre en 1886. William Cook a d’abord croisé la race Langshan avec celle de Minorque. Elle a ensuite été croisée avec une poule Plymouth-Rock noire. Les croisements avaient pour but d’éviter toute consanguinité en prenant des races provenant de différents continents: Asie (Langshan), Europe (Minorque) et Amérique (Plymouth-Rock).
Elle n’a plus les plumes aux pattes comme la Langshan; la taille est un peu plus petite mais plus massive. Le plumage obtenu est noir avec des reflets verts &mdash comme chez la Minorque.
La chair est blanche et fine; les œufs plus gros que ceux de la Langshan.

En 1886, une Orpington noire a été présentée au London Dairy Show où elle a fait sensation.
En 1895, elle a été présentée au Madison Square Gardens; de là, sa popularité n’a fait qu’augmenter.
Elle a été introduite en France en 1900.

En moins de 5 ans, les variétés blanc et fauve ont été développées.
Aujourd’hui, en Grande-Bretagne, on trouve essentiellement 4 couleurs: fauve, bleu, noir et blanc. Ailleurs, on trouve aussi birchen, noir fauve à liseré, coucou, herminé, perdrix, tricolore, cailloutée,…

Caractéristiques de la race

C’est une volaille volumineuse au dos très large, à la poitrine profonde, arrondie et bien développée, à l’image de l’abdomen. Ses ailes sont petites et bien serrées au corps. Son cou, légèrement arqué, porte une petite crête bien arrondie.
La crête est simple, droite, de taille moyenne, découpée de cinq ou six dents. Les barbillons sont arrondis et rouges, de même que les oreillons. Les grands yeux sont d’une couleur en rapport avec la variété.
La queue du coq est courte et large, garnie de nombreuses petites faucilles. Les cuisses sont puissantes. Les tarses, de longueur moyenne, sont forts et sans duvet.
La variété fauve est la plus courante.

Poule Coq
Poids de 2,8 à 3,5 kg de 3,5 à 4 kg
Diamètre des bagues 20 mm 22 mm

Oeufs: 55 à 60 g à coquille jaunâtre
Aptitude à la ponte: bonne pondeuse, aussi pondeuse d’hiver
Aptitude à la couvaison: bonne
Couleur de la peau: jaune

Elevage

L’Orpington est une race lourde au plumage mou qui pond quantité d’œufs brun clair à jaune pâle.

Docile et affectueuse de nature, c’est une bonne poule pour les débutants. Elle ne s’envole pas et s’adapte facilement à tout type de d’élevage. Elle est rustique et s’adapte facilement à différents climats. Toutefois, étant donné son plumage abondant, elle pourrait souffrir de la chaleur sous les climats tropicaux.

Destination

Elle est élevée pour sa chair tendre. L’éleveur apprécie aussi sa bonne ponte en hiver.

Sources

Gazette agricole: journal hebdomadaire, politique, agricole et commercial, paraissant tous les dimanches, 1880, Paris