Morphologie du canard

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone

La morphologie du canard aborde la présentation extérieure du canard: la tête, le corps, les pattes et le plumage. Ceci permet à l’éleveur amateur de disposer d’un vocabulaire de base pour bien comprendre la description de l’animal.

La tête

Le canard de Barbarie a des zones sans plumes autour des yeux et du bec, avec des excroissances charnues rouges, appelées caroncules, qui se développent dès les 2 ou 3 premiers mois de la vie, et ce de façon plus accentuée chez le mâle que chez la femelle.

Le corps

Il existe un dimorphisme sexuel marqué: le canard est nettement plus gros (4,5 à 5,5 kg) que la cane (2,3 à 2,8 kg).

Les pattes

Les pattes sont relativement courtes, palmées et sont munies de puissantes griffes.

Patte de canard

Le plumage

Le plumage combine toutes les gradations entre le noir et le blanc.

Cane en mue

Les plumes protègent le corps des volailles des intempéries. A l’extérieur, se trouvent les plumes tectrices. Ce sont les plus nombreuses; elles protègent des intempéries. Sous les plumes tectrices, se trouvent les plumules, aussi appelées duvet. Ce sont des plumes souples placées à même le corps qui forment une couche d’isolation.

La ponte, l’incubation, les intempéries induisent une usure importante du plumage. Ceci conduit à leur remplacement régulièrement. La mue peut prendre de 2 à 3 mois. Néanmoins, celle-ci sera plus rapide chez les animaux en bonne santé. C’est une période particulièrement difficile pour les animaux; ils sont plus vulnérables et nécessitent des soins les plus appropriés.


28/02/2015  , Morphologie du canard 1

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone


Un commentaire à propos de «Morphologie du canard»

  1. Bonjour,
    J’ai recueilli un canard de barbarie femelle échappé d’un camion je pense… Cela fait 2ans que nous l’avons.
    Cette elle a beaucoup pondu et avec régularité. Je constate que depuis la dernière ponte finie fin août, une forte mue (à priori c’est l’époque) et un changement de comportement. Avant elle suivait mon fils comme un chien car il lui trouvait des bestioles à manger. Maintenant elle est agressive et ne se baigne plus et je trouve que sa mue est plus forte que l’année dernière (elle ne m’a pas sauté aux yeux comme cette année). Qu’en pensez-vous ?
    Merci pour votre aide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*