Litière pour poule et poussins

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone

Litière

Le sol du poulailler est habituellement recouvert d’une litière qui assure plusieurs fonctions: absorption, isolation, matière à gratter.

Sommaire de la page
  • la litière absorbe les fientes des animaux; il faudra donc la remplacer régulièrement.
  • la litière isole les animaux du froid du sol.
  • la litière est une occupation: les poules grattent, chipottent, déplacent ce qui les occupent et leur donne de l’exercice.

Quelle litière?

Plusieurs type de matières peuvent servir de litière aux poules et aux poussins.

  • les copeaux de bois
  • le papier journal
  • la paille
  • les feuilles mortes
  • le sable

Quelle que soit la litière adoptée, il faut l’entretenir régulièrement et la changer entièrement quand elle est trop souillée.

Copeaux de bois

Les copeaux de bois constituent une litière facile à trouver, disponibles en animalerie.

Si vous voulez vous approvisionner auprès d’une scierie, assurez-vous que le bois dont elle provient n’a pas été traité (avec des produits chimiques) et qu’elle a été dépoussiérée (pour éviter des risques respiratoires).

Les copeaux de bois tendre conviennent le mieux.

Papier journal

Le papier journal peut servir de litière. Non découpé, il sert de litière pour les poussins. Découpé, il forme une litière absorbante et sans parasite pour les animaux de la basse-cour.

Il a un inconvénient: il s’envole quand il y a trop de vent.

Paille

La paille est la litière courante des fermes. Il devient néanmoins de plus en plus difficile de s’en procurer auprès des fermiers car les petits ballots de paille deviennent plus rares. Les machines agricoles modernes assemblent des ballots géants peu transportables par les petits éleveurs. A défaut, il est possible de s’en procurer en animalerie.

La paille de blé est celle qui dure le plus longtemps. La paille d’avoine est une bonne alternative. Il faut toutefois bien veiller à la changer régulièrement.

Un inconvénient: la paille peut être très poussiéreuse, comme les copeaux de bois. Il est préférable alors de l’éviter: poussiéreuse, elle favorise le développement de problèmes respiratoires.

La paille est aussi utilisé comme litière dans les pondoirs.

Foin

Le foin n’est pas adapté en tant que litière de sol. Il est par contre utilisé comme litière dans les pondoirs, comme alternative à la paille.

Feuilles mortes

Certains éleveurs utilisent des feuilles mortes récoltées à l’automne. Les poules adorent y gratter.

Sable

Le sable peut constituer une bonne litière pour les races qui ont les pattes emplumées.

Litière pour les poussins

Pendant les premiers jours, on peut couvrir le sol de papier journal. On peut même déposer de la nourriture à même le journal. La quantité ainsi déposée ne dépassera pas les besoins de quelques heures; au delà, elle commencera à être souillée par les déjections.

Ensuite, une litière bien absorbante sera déposée en une couche très épaisse. On évitera la litière poussiéreuse pour éviter les problèmes respiratoires. Copeaux de bois dépoussiérés ou paille, selon votre choix.

Elle remplira plusieurs fonctions:

  • l’isolation par rapport au sol, surtout si celui-ci est en béton
  • l’absorption des déjections et des projections d’eau

Puis, il faudra veiller à la remplacer aussi souvent que nécessaire, afin qu’elle conserve ses rôles d’isolant et d’absorbant. Autrement, le risque d’apparition de maladies augmente sérieusement.