Choisir une race de poule

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone

Poules en liberté dans une prairie

Il n’est pas facile de choisir une race de poules. C’est souvent l’utilisation de la poule qui sera déterminant: pondeuse, poulet de chair,… Les critères et classement sont détaillés ici.

Sommaire de la page

Si on choisit d’élever des poules pour avoir des oeufs, il faut choisir avec soin la race. Si toutes les poules pondent des oeufs, mais certaines races sont plus prolifiques que d’autres, certaines pondent des oeufs plus gros ou de couleurs différentes; certaines consomment plus de nourriture que d’autres.

Les choses se compliquent davantage quand on sait qu’il existe plus de 200 races de poules!

Le plumage: blanc, brun, gris, feu, noir, tout à la fois et même à raies ou à points, le plumage de la poule est très varié.

On classe généralement aussi les poules suivant leur taille: races naines, moyennes ou grandes.

Elevées pour leur chair ou pour leurs oeufs, race pure ou hybride, c’est un art, une science et parfois même un métier que de choisir la bonne race.

Classement selon l’origine

Si vous souhaitez privilégier les races locales belges, orientez-vous vers les races Fauve de Hesbaye, Brabançonne, Brackel, Herve ou Ardennaise.

Si vous souhaitez privilégier des races françaises, voici une liste non exhaustive: Alsace, Bourbonnaise, Bresse gauloise, Combattant du Nord, Coucou de Rennes, Cou-nu du Forez, Crèvecoeur, Faverolles, Gâtinaise, Gauloise dorée, Houdan, La Flèche, coq de pêche du Limousin, Marans, Meusienne et Noire du Berry.

Les amateurs de poules suisses se tourneront naturellement vers l’Appenzelloise huppée.

Classement selon la taille

Races naines

Les coqs des races naines ne dépassent pas 2 kg.

Les races naines sont souvent utilisées pour leurs compétences maternelles.

  • Ardennaise
  • Australorp
  • Bantam de Pékin ou Pékin
  • Barbu d’Anvers
  • Barnevelder
  • Combattant anglais moderne
  • Faverolles
  • Hambourg
  • Hollandaise huppée
  • Java
  • Ko-Gunkei
  • Nagasaki
  • Naine allemande
  • Padoue
  • Pictave
  • Sabelpoot
  • Sebright

Races légères

Les coqs des races légères ne dépassent pas 2,5 à 3 kg, tandis que les poules pèsent 2 kg au plus.

Les poules sont bonnes pondeuses mais couvent rarement.

La plupart des races sont rustiques et précoces (maturité sexuelle dès 5 mois à 5 mois 1/2.

  • Ardennaise
  • Bresse gauloise
  • Gauloise dorée
  • Gournay
  • Hambourg
  • Livourne
  • Padoue

Races moyennes

Les races moyennes proviennent de croisement entre races légères et races lourdes. Les caractéristiques sont intermédiaires entre les 2 aussi.
On y retrouve des races qui sont bonne pondeuse, bonne couveuse et bon poulet de chair.

La maturité sexuelle est intermédiaire aussi: vers 6 à 7 mois.

Les croisements hybrides donnent des souches pour l’industrie: pondeuse en batterie et poulet industriel.

  • Plymouth Rock
  • Rhode Island
  • New Hampshire
  • Sussex
  • Orpington
  • Grand combattant du Nord
  • Wyandotte

Races lourdes

Les coqs des races lourdes pèsent jusqu’à 5,5 kg tandis que les poules pèsent jusqu’à 4 kg.

Les poules couvent rarement.
La maturité sexuelle est tardive: 8 mois, voire plus.

  • Cochin chinoise
  • Brahma
  • Langshan

Classement selon l’utilisation

Poules pondeuses

Oeufs à coquille blanche

  • Alsace
  • Barbu d’Anvers (race naine)
  • Gâtinaise
  • Hambourg (race naine)
  • Java (race naine)
  • Leghorn
  • Naine allemande (race naine)
  • Noir du Berry
  • Padoue

Oeufs à coquille blanc crème ou blanc jaunâtre

  • Gauloise dorée
  • Pictave (race naine)

Oeufs à coquille légèrement rosée

  • coq de pêche du Limousin
  • Bantam de Pékin ou Pékin (race naine)

Oeufs à coquille du jaune à brun

  • Australorp (race naine)
  • Barnevelder (race naine)
  • Faverolles
  • Langshan
  • New Hampshire
  • Soie
  • Sussex
  • Wyandotte (pondeuse d’hiver)

Oeufs à coquille bleu-vert

Oeufs à coquille très foncée, extra-roux

Poulets de chair

La plupart des poulets ont la peau blanche ou jaune, en fonction de la race (ceci peut aussi être modifié par l’alimentation pour satisfaire les usages régionaux). Si ceci a de l’importance pour vous, pensez à vérifier ce détail au moment du choix de la race.

  • Alsace
  • Ardennaise
  • Australorp (race naine)
  • Bourbonnaise
  • Brackel
  • Brahma
  • Bresse gauloise
  • Coucou de Rennes
  • Cou nu du Forez
  • Crèvecoeur
  • Faverolles
  • Gâtinaise
  • Houdan
  • La flèche
  • Langshan
  • Meusienne
  • New Hampshire
  • Noir du Berry
  • Orpington
  • Sussex
  • Wyandotte

Poules d’ornement ou d’exposition

  • Appenzelloise huppée
  • Bantam de Pékin ou Pékin (race naine)
  • Cochinchine
  • Combattant anglais moderne (race naine)
  • Espagnole à face blanche
  • Hambourg
  • Hollandaise huppée (race naine)
  • Ko-Gunkei (race naine)
  • Nagasaki (race naine)
  • Padoue
  • Sabelpoot (race naine)
  • Sebright (race naine)

Pour les plumes

  • coq de pêche du Limousin

Pour les combats

  • Combattant du Nord